Une romance lumineuse et des grooves plein d’écume : Dehail  ( aka Vincent Faucher ) nous offre un deuxième opus vibrant, entouré de musiciens au talent délicat et spontané.

 

Le guitariste-chanteur se risque en des contrées rock aux paysages métissés,  entre fausse légèreté et mélancolie pas si sombre.

 

Un mélange des genres griffé par une patte cultivée et  malicieuse, souvent ébouriffante, toujours puissante.

A goûter d’urgence, tant qu’il en reste.

DSC_7799-2.jpeg
DSC_7968-2.jpeg
DSC_8039-2.jpeg

Elle aurait dû être là.

Rien à faire, je ne la vois pas

C’est la foule qui me pousse et me dévore

Il est tard.

Dans la gare un peu plus haut

Vers cette sortie de métro

L’air est sec, on pourrait brûler dehors

A l’écart.

Elle avait ri et moi je fus conquis

 

Je vais au Nord, sentir la pluie.

Trouver de l’or, sous les ciels gris.

 

Pas à pas et mot pour mot

Plus que sa peau sur mes os

Ses promesses, si fragiles à l’intérieur

Ces hasards.

J’avais compris avant qu’elle me l’ait dit

 

Je vais au Nord, sentir la pluie.

Trouver de l’or, sous les ciels gris.

 

Sur les falaises, perdre la vie

Prendre mes aises et la sortie.

 

Je vais au nord, sentir la pluie.

Trouver de l’or, sous les ciels gris

Trouver ton corps que j’ai enfoui

Je l’ai écrit.

Musiciens

Sylvain Joasson - Batterie
Thierry Fanfant - Basse
Xavier Tribolet - Claviers
Lionel Gaget - Claviers
Caroline Glory - Violoncelle
Thomas Ostrowiecki - Percus
Mickaël Lapie - Batterie
Manuel Destanque - Dobro
Daniel Roméo - Basse
photo : Eric Marcel
Show More
studio55-typo-grise3.png
Manuel Destanque - Dobro